CHEB KHALED Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
l humanité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHEB KHALED Index du Forum -> DIVERS -> INTERVIEW & ARTICLES DE PRESSES
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
railebol
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 715
Localisation: paris
Féminin

MessagePosté le: Sam 20 Juin - 10:08 (2009)    Sujet du message: l humanité Répondre en citant

culture
Khaled : « le raï est une question de vibrations »
Entretien avec l’artiste qui signe son grand retour avec Liberté, quatre ans après Ya-rayi. Un album avec lequel Khaled revient aux sources du raï, un registre qui a enchanté son public lors de son passage à Rio Loco.
Sourire et yeux qui brillent. Khaled n’a rien perdu de sa gaieté ni de son formidable enthousiasme. Star du raï à l’étranger, le chanteur s’est fait rare ces dernières années en France. Celui qui marqua de son empreinte le concert Un deux trois soleil à Bercy, en 1998, aux côtés de Rachid Taha et de Faudel, signe son grand retour avec Liberté, un album où résonne un raï teinté d’authenticité. Après le précédent opus, Ya-rayi, et ses déboires avec la justice (pour non-paiement de pension alimentaire), c’est un peu une nouvelle jeunesse pour Khaled, aussi bien qu’une manière de célébrer une musique dont les racines se confondent avec l’histoire du Maghreb et d’Oran, en Algérie, sa ville natale. Liberté a été réalisé par Martin Meissonnier dans les conditions du live. La voix de l’interprète de Didi et d’Aïcha y fait merveille sur fond de chaudes mélodies rehaussées de cordes égyptiennes. Un registre entêtant que l’on a récemment entendu à l’Olympia, à Rio Loco, où Khaled vient de se produire, et qu’il interprétera dans plusieurs festivals cet été. Khaled en profite pour revisiter les chansons de son enfance. À l’image de Hada Raykoum, Yamina, Ya Bouya Kirani ou de la chanson Papa, dédiée à la mémoire de son père décédé il y a trois ans. Entre tradition et modernité world. Un vrai bonheur pour tous les amoureux du raï.
Pourquoi avoir tenu à baptiser votre album Liberté ?
Khaled. Peut-être parce que je me sens libre. La chanson Liberté qui se trouve dans l’album, je l’ai chantée dans les années 1970 chez moi, une époque où les jeunes n’avaient pas le droit de faire ce qu’ils voulaient comparativement à aujourd’hui où on est libre de dire ce qu’on pense, de se comporter comme on veut.
Qu’avez-vous fait depuis votre dernier enregistrement, Ya-rayi ?
Khaled. Il y a eu la musique du film Indigènes, la chanson Benthi pour Taxi 4. Et j’ai donné pas mal de concerts, en Espagne, en Angleterre, aux États-Unis. Et aussi en - Algérie, qui veut vivre après avoir vécu pendant dix ans des choses horribles. Le monde en a ras-le-bol des bombes et des guerres. Ces quatre années, on n’a vu que des choses négatives : en France avec les banlieues, dans le monde avec la guerre en Irak, l’injustice qui nourrit le fascisme. Pour moi, la musique est un moteur de bonté. Depuis le 11 septembre 2001, je suis toujours aux États-Unis. Je suis fier d’être un musulman qui connaît sa religion. C’est une religion tolérante. Je voulais faire passer ce message.
Vous revenez aux racines du raï. De quel album rêviez-vous ?
Khaled. Je voulais donner tout ce que j’ai dans le coeur, sentir le bois (présence d’instruments acoustiques) et la peau, car j’ai toujours chanté avec mes tripes. Martin Meissonnier, qui a réalisé l’album, souhaitait qu’on enregistre en live, sans métronome. Ce n’est pas un album carré. Le vrai raï, c’est du jazz et du blues, et il est devenu rock. Il n’y a pas de règle à l’origine du raï. On intervient quand on veut. C’est une question de vibrations.
Au regard de votre carrière, avez-vous l’impression d’avoir été infidèle à l’esprit originel du raï ?
Khaled. Pas du tout. Cette musique a toujours été « emprisonnée » chez moi en Algérie. Elle a réussi à casser les tabous et à passer les frontières. Je l’ai essayée avec le rock, la musique andalouse, le flamenco, le blues, la pop, la variété… Le raï est un phénomène en soi car il s’adapte à tous les styles. La chance que nous avons, nous les Oranais, c’est d’avoir baigné dans différents genres musicaux, ce qu’on appelle le style arabo-adalou. C’est une musique de partage. Un vrai bonheur.
On a l’impression que vous aviez moins envie de chanter ces derniers temps…
Khaled. Ce n’est pas une question d’envie. Simplement j’ai été attaqué de toute part par la presse à scandale. Ce sont les aléas de l’existence… Je voulais préserver mes enfants, ma vie. Le bon dieu m’a donné des filles, je suis devenu un père responsable. J’ai le droit de protéger l’intimité de ma famille. Je ne veux pas que mes enfants souffrent de tout cela.
Papa est une chanson très émouvante qui évoque la mémoire de votre père. Quel homme était-il ?
Khaled. Quand on partait en tournée, je parlais toujours du bonheur d’avoir un père comme lui. Il parlait français, espagnol, arabe… Il me comprenait, m’encourageait à faire ce dont j’avais envie malgré les interdits qui existaient dans mon pays. Il me disait : « prend ton passeport, voyage et vis tes rêves, va voir le chrétien aussi bien que le juif ». C’était quelqu’un d’ouvert : un père qui pousse son fils à aller voir d’autres cultures, c’est rare. J’ai tenu à chanter Papa en français parce que c’est une langue qui me paraît plus forte que l’arabe dans certains cas. Cela m’a permis de dire ce que j’éprouvais pour mon père qui m’a aidé à grandir. Il m’a tout appris.
Album Liberté, disque AZ/Universal. Après Rio Loco, les prochains concerts : 16 juillet, festival Les Suds, à Arles ; 17 juillet, Festa d’Oc, à Béziers ; 25 juillet, Nuits de Fourvière, à Lyon ; 31 juillet, Nuits du Sud, à Venc                     e.
Entretien réalisé par Victor Hache                                               http://www.humanite.fr/2009-06-19_Cultures_Khaled-le-rai-est-une-question-d…
_________________
QUESQU ON FERAIS PAS POUR KHALED ???????TOUT TOUT TOUT TOUT
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 20 Juin - 10:08 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
khaledroi
Fidèle
Fidèle

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mar 2009
Messages: 158
Localisation: Fès
Masculin

MessagePosté le: Sam 20 Juin - 22:57 (2009)    Sujet du message: l humanité Répondre en citant

Merci Railebol
Revenir en haut
Mr_T4LB1
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 13 Nov 2008
Messages: 208
Localisation: Maroc - Salé
Masculin

MessagePosté le: Dim 21 Juin - 01:35 (2009)    Sujet du message: l humanité Répondre en citant

MERCI BEAUCOUP


_________________
[N°1 Du Raï][Et Si Khaled N'existait Pas ?][Ou Le Raï En Général]!!
Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:56 (2016)    Sujet du message: l humanité

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHEB KHALED Index du Forum -> DIVERS -> INTERVIEW & ARTICLES DE PRESSES Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com