CHEB KHALED Index du Forum
  S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion 
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Critique de l'album
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHEB KHALED Index du Forum -> La vie du forum -> News - Questions - Suggestions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
themouloud
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 243

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 21:58 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

Nouvelle jeunesse



Martin Meissonnier donne au raï de Khaled l’authenticité d’un son jamais encore capté en studio. Alliant la dynamique du « live » à une science aiguë des équilibres sonores, ce nouveau disque fait fleurir le printemps sur des airs délaissés dans les cailloux du bled.


Restauration artistique Hada Raykoum, La Liberté, Yamina : autant de tubes dont il n’y avait jusqu’à présent d’autres témoignages studio que les enregistrements sur ordinateur au début des années 1980, la voix calée entre synthés et boîte à rythme. Le nouvel album de Khaled donne à ces morceaux de bravoure une dimension orchestrale qui les sublime. Sans rien trahir de leur énergie authentiquement raï,Martin Meissonnier, encouragé par disc’AZ, la maison de disque de Khaled, réalise un fabuleux travail de restauration artistique. Yamina démarre sur la rondeur veloutée de violons égyptiens, dont l’opulente section habille neuf titres de l’album, puis se transforme en un raï pêchu à la pureté poignante. La voix de Khaled détache les mots à la manière d’un rap au flow typiquement oranais. Des cuivres viennent ponctuer la montée en puissance de la chanson, laissant s’envoler une trompette latino. « La voix, le violon, le oud, la basse et la batterie ont été enregistrés en une seule prise. C’est une vraie performance de boxeur : j’adore ! », commente Meissonnier. Hada Raykoum bénéficie d’un prodigieux lifting orchestral. Posée sur son accordéon, l’ample voix de Khaled module une introduction parsemée de touches de violon. Puis la chaleur des claquements de mains lance un groove infiniment raï qu’entraîne la mélodie bondissante du oud. La vitesse de croisière atteinte, la voix de Rita Marley sème un gazon reggae sur le refrain. « Khaled avait enregistré une version de cette chanson en Jamaïque, explique Martin. On a récupéré les chœurs sur l’enregistrement de cette session.


Histoire d'amitié La Liberté aussi sonne comme jamais, avec ses trois minutes d’intro géniale accordéon/voix et le synthé analogique pur raï. « Quand on a commencé l’enregistrement, Khaled voulait absolument que je lui trouve un Kawai 900 pour reproduire le son d’époque. Je n’ai pas réussi à retrouver exactement le même modèle, mais un équivalent », raconte Martin. Le texte à double sens de ce grand tube évoque la liberté d’un homme qu’une femme garde attaché à elle par un sortilège. « Deux ans de souffrance et après en France », s’exclame le chanteur. Deux ans, soit la durée du service militaire en Algérie… En choisissant Martin Meissonnier pour réaliser son nouvel album, Khaled renoue avec une amitié née à Oran en 1985, l’année où sa cassette Hada Raykoum s’était vendue à trois millions d’exemplaires. « À l’époque, Khaled chantait dans les mariages toute la nuit, se souvient Martin. Il commençait pour les hommes et, à partir de trois heures du matin, changeait de répertoire et chantait pour les femmes. Il était assis en tailleur et s’accompagnait sur deux synthétiseurs : un Kawai 900 qui produisait un son genre cornemuse et un Crumar pour faire des nappes. Avec lui, un violon, une basse, une derbouka, un tar et une guitare. Des tentes étaient dressées sur les toits en terrasse et j’ai assisté à une joute vocale démentielle entre Khaled et Sahraoui, qui comptaient alors parmi les plus belles voix d’Oran. » Ce voyage au pays du raï avait pour but de constituer l’affiche du fameux festival raï de Bobigny, l’événement qui a lancé le genre oranais sur la scène française le 23 janvier 1986. Khaled, déjà une légende mais sans passeport, attire 4000 personnes alors que la salle ne peut en contenir que la moitié. Deux ans plus tard, Meissonnier retrouve Khaled quand Safy Boutella lui demande de l’aider à réaliser Kutché, l’album qui va révéler le Cheb au grand public hexagonal. Vingt ans après, ils se retrouvent pour revaloriser l’essence musicale du raï. Martin : « J’étais d’accord pour un disque réalisé dans les conditions du live. Je ne voulais pas de “clic”, pas de métronome ou de boîte à rythme. J’ai toujours trouvé les concerts de Khaled meilleurs que ses enregistrements, parce qu’avec sa voix, il tire l’orchestre de façon incroyable. Donc, l’idée était d’enregistrer Khaled avec les huit musiciens de son groupe de base. La plupart sont ceux qui l’accompagnent habituellement sur scène, comme Kouider Berkane, le violoniste, qui joue avec lui depuis plus de trente ans. Le bassiste, Maurice Zemmour, qui est aussi son chef d’orchestre depuis dix-neuf ans, n’avait jamais enregistré de disque avec Khaled.


Retour aux sources
Cet album réserve aux amateurs de purs moments de raï, comme Sidi Rabbi, une invite à la danse dans le meilleur style à l’ancienne. Le chanteur y demande pardon à Dieu pour toutes les bêtises qu’il a pu faire, dans un esprit presque soufi. Comme sur Ya-Rayi, son disque précédent, Khaled reprend deux morceaux de Blaoui Houari : Zabana, raï plein d’émotion, commence lentement, puis s’échappe dans une ambiance jazzy sur la mélodie alerte du piano. Le texte évoque le premier condamné à mort oranais du temps de la colonisation française. Dans sa cellule, l’homme revoit sa vie passée avant de marcher vers l’échafaud. La nostalgie s’installe aussi par empreintes fugitives dans Baba, seule chanson en français, dédiée à la mémoire de son père. Ou encore dans Sorli, joli thème sur l’enfance, qui se développe en douceur, caressé au reflux du refrain par le souffle des cordes, avant de s’élever toujours plus haut. « On a opté pour un album qui retourne aux racines oranaise et marocaine », explique Martin. Le style berbère à la Nass El Ghiwane, principale inspiration de Noujoum El Khams (Les Cinq Étoiles), premier groupe du Cheb âgé de douze-treize ans, illumine l’un des titres. Plus original encore : il s’essaye avec succès sur un air gnawa, chantant la longue intro voix et gumbri avec la conviction d’un maâlem. Une guitare pop fait démarrer l’orchestre – « Un clin d’œil à Led Zeppelin », explique Martin avec malice – pour fomenter une superbe ambiance en montée progressive, jusqu’à la transe finale. François Bensignor

Photographie : Banjee.net

http://mondomix.com/events/khaled-en-liberte
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 20 Mar - 21:58 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
railebol
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Avr 2008
Messages: 715
Localisation: paris
Féminin

MessagePosté le: Ven 20 Mar - 22:34 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

merci
_________________
QUESQU ON FERAIS PAS POUR KHALED ???????TOUT TOUT TOUT TOUT
Revenir en haut
Admin
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Avr 2008
Messages: 559
Localisation: Paris
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 16:51 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

Merci mouloud, moi j'aime bien la photo qu'on trouve sur le magazine mondomix ou il a les yeux fermés Smile
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 17:08 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

ben comme la dit martin , j'ai a écouté la version de raikoum en 1996 sur un best of de khaled malheureusement sur K7 " ki c envolé !!" j'ai pas compri pourkoi ne l'avait il pas sorti .. mais je peux vous dire ke cette version était du pur reggae et elle était trés trés bien avec les s de waalach taadi moi personnelemnt je préfère cette version à celle de 2009 mème si les viols et les violons donnait l'aspect oriental... 
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
miss
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 758
Localisation: Quelque part
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 17:46 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

Merci Themouloud.
_________________
Ma3lich a leb7ar, ila hajte, n'hij m3ak
Revenir en haut
miss
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mai 2008
Messages: 758
Localisation: Quelque part
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 17:47 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

hidden a écrit:
ben comme la dit martin , j'ai a écouté la version de raikoum en 1996 sur un best of de khaled malheureusement sur K7 " ki c envolé !!" j'ai pas compri pourkoi ne l'avait il pas sorti .. mais je peux vous dire ke cette version était du pur reggae et elle était trés trés bien avec les s de waalach taadi moi personnelemnt je préfère cette version à celle de 2009 mème si les viols et les violons donnait l'aspect oriental... 


Et où est-ce qu'on peut se la procurer cette version reggae Nacim ?
_________________
Ma3lich a leb7ar, ila hajte, n'hij m3ak
Revenir en haut
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 17:50 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

ben c vraiment difficile car cette K7 provenait de la tunisie c t édition Noveca je pense ... introuvable actuellemnt sur le marché algérien mais ptet en tunisie y 'en a tjs des copies ki sait ... alors appels aux tunisiens amoureux de khaled !!
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
themouloud
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 243

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 17:57 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

la version qu'aime martin meissonier c'est la premiere celle de 84-86
par contre il a repris les coeurs (rita marley) de la version 96 qui etait dans la face b du single le jour viendra
je dois l'avoir normalement sauf si qqun de malintentione l'a foutu a la poubelle
perso je n'aimais aucune des deux par contre celle la nouvelle j'adore
idem pour liberte j'aimais pas les autres versions
Revenir en haut
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:00 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

pour liberté j'aime plutot celle de 2000 version kenza (UK) mème si elle est un pe techno mais avec le bendir et mème l'istikhbar de khaled est trés bon 
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:08 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

fo aussi dire merci au paroliste en l'occuernce cheb elhindi 
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
themouloud
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 243

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:10 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

disons que le khaled facon techno, facon reagge, facon funk cela m'a saoule et au fil des annees je le trouvais moins convainquant
alors que la c'est plus simple les arrengements, plus minimalistes , la voix est plus brute
ca sonne pour moi plus touchant, je trouve qu'il y a plus d'emotions qui passe et moins de technique
en plus le son est le meme pour tout l'album c'est coherent c'est la meme ambiance cela change de 3 producteurs par album
voila en faite je trouve qu'il y a plus de feeling dans ce cd
cela me touche plus, cela me transporte plus
c'est qu'un avis perso
Revenir en haut
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:28 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

pour tt vous dire mon frère à mon avis modeste ... il pouvait faire mieux sachant ke c un album sensé être du pur rai ... mème si le chant est mieux ke l'album de kenza ou de ya rayi mais il reste loin du fameux kutché et mème des 3 éditions de barclay " didi , nssi nssi et sahra" je pense ke sa musique a changé plus vers l'otriental ... et le chnagemnt k'a subi sa troupe a influencé bcp sur la musique en faite kada joue plus rai ke didouh mème pour la percussion, les s et tt un retour aux sources ne serai complet sans la réintégration de ces facteurs 
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
themouloud
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 243

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:36 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

hidden a écrit:
pour tt vous dire mon frère à mon avis modeste ... il pouvait faire mieux sachant ke c un album sensé être du pur rai ... mème si le chant est mieux ke l'album de kenza ou de ya rayi mais il reste loin du fameux kutché et mème des 3 éditions de barclay " didi , nssi nssi et sahra" je pense ke sa musique a changé plus vers l'otriental ... et le chnagemnt k'a subi sa troupe a influencé bcp sur la musique en faite kada joue plus rai ke didouh mème pour la percussion, les s et tt un retour aux sources ne serai complet sans la réintégration de ces facteurs 


franchement j'ai pas aime sahra
nssi nssi etait bien
kutche est un peu court 8 titres c 'est leger donc de facto pour moi je placerais en tete liberte
apres j'ai un faible pour l'oriental, le oud ect...
il est vrai que le jeu de synthe de kada reste celui de kada il est rai mais le synthe reste le synthe c'est pas l'instrument que je prefere
djafaar bensettti a la trompette avait un son rai
neanmoins il y a kouider au violon meme si il joue pas facon bakhta ou la il jouait rai ;le son de son violon sonne maghrebin
Revenir en haut
hidden
KHALIDISTE
KHALIDISTE

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2008
Messages: 221

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:52 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

je parlais d'une certaine évolution dans le son de khaled ... pour les 8 titres de khaled je te rapplle k'on avait les k7 de 6 chansons et on ne s'en pleignait pas .... si on peut faire comparer , avant l'aparition de sahra khaled a fait sortir malha .... il yavait du bon son rai mais il faudrait revoir toute la scène disons ke khaled nous promettait un album rai .... on est tous fan de khaled mais on a vécu plusiseurs changements dans sa musique et dans sa voix et je ne cesse de dire ke le summum était la période didi sahra question harmonie entre le son et la voix.....moi je vois cet album plus comme kenza avec la reprise de trigue lycée et raba raba 
_________________
Quand on veut savoir ce que veut dire Khaled en arabe... on trouve qu'il porte bien son nom ETERNEL !!
Revenir en haut
themouloud
V.I.P
V.I.P

Hors ligne

Inscrit le: 27 Mai 2008
Messages: 243

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 19:00 (2009)    Sujet du message: Critique de l'album Répondre en citant

hidden a écrit:
je parlais d'une certaine évolution dans le son de khaled ... pour les 8 titres de khaled je te rapplle k'on avait les k7 de 6 chansons et on ne s'en pleignait pas .... si on peut faire comparer , avant l'aparition de sahra khaled a fait sortir malha .... il yavait du bon son rai mais il faudrait revoir toute la scène disons ke khaled nous promettait un album rai .... on est tous fan de khaled mais on a vécu plusiseurs changements dans sa musique et dans sa voix et je ne cesse de dire ke le summum était la période didi sahra question harmonie entre le son et la voix.....moi je vois cet album plus comme kenza avec la reprise de trigue lycée et raba raba 


c'es sur que 8 titres c'etait bien pour le bled
neanmoins on l'a vite ecouter je l'adore aussi
je dis juste qu'on a un peu plus de titres c tout

dans sahara il chante bien mais il y a pas d'emotions sauf wahran
cet album part dans tous les sens en plus ses concerts c'etait devenu comme l' album de la varite francaise facon michel sardou


il avait une voix plus aigue mais les musiques , les arrengements etait trop peu rai a mon gout
la sa voix est peut etre moins puissante mais plus mure plus juste

j'ecoutais sahara qu' a cause de sa voix
la j'ecoute car j'aime tjrs sa voix et les musiques les arrgements me plaisent plus

enfin les gouts ne se discutent pas vrai dire
c'est juste du feeling par rapport a l'ecoute
et n'oublie pas que la version qu'on ecoute a qune mauvaise qualite sonore
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:48 (2016)    Sujet du message: Critique de l'album

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    CHEB KHALED Index du Forum -> La vie du forum -> News - Questions - Suggestions Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com